Kommunauty
Connexion
Inscription

Raspberry Pi, présentation et nouveautés

le 6 aout 2015 • Web • par Notorius

Le Raspberry qui se traduit littéralement par Framboise est un mini PC qui fait parler de lui depuis maintenant plusieurs années. La sortie récente de sa version 2 est l'occasion parfaite pour répondre aux questions les plus fréquentes.

Avant tout, faisons un bref historique. Le projet Raspberry Pi est issu de la fondation du même nom. Celui-ci a été conçu par David Braben dans le but premier d'encourager les écoliers à découvrir la programmation. L'idée était simple, proposer un mini pc embarquant tous les composants nécessaires pour qu'il puisse fonctionner comme un ordinateur classique dès sa sortie de la boîte. A priori, rien de bien excitant me direz-vous, mais la fondation avait précisé deux critères importants. Le tout devait avoir la taille d'une carte de crédit et devait être vendu à un prix maximum de 35$!

Dès sa sortie début 2012, le prix alléchant du Raspberry, ses performances tout à fait honorables et son système basé sur linux ont rapidement fait de lui un best seller à tel point que dès l'annonce de la vente, les sites des principaux revendeurs étaient inaccessibles, noyés sous les requêtes des acheteurs impatients. Dès lors, ce petit PC a connu un tel engouement que son utilisation a rapidement dépassé le simple cadre scolaire. Très vite de nombreux tutos et projets ont été mis en ligne par les bidouilleurs des quatre coins du monde montrant les capacités de la bête et les usages presque infinis que l'on pouvait en faire.

Mais, avant de voir ensemble les projets concrets que l'on peut réaliser avec, petit tour d'horizon des modèles existants et du fonctionnement général de la bête.

Présentation

Bien qu'il en existe différents modèles et versions, tout ceux qui auront entendu parler du Raspberry auront cette image en tête

Première version du modèle B (2012)

Concrètement, s'il ne coûte que 35$, on comprend rapidement pourquoi. Ici pas de fioriture, une carte électronique (sorte de mini carte mère) embarquant l'ensemble des composants et c'est tout.

Mais si on regarde d'un peu plus près, on distingue sur cette carte tout ce qui compose un pc classique. Deux prises video, RCA (connecteur jaune) et HDMI compatbile avec la plupart des TV, une prise jack pour l'audio ainsi qu'un connecteur USB et Ethernet à droite. Le tout est alimenté grâce à un chargeur micro USB du même type que celui utilisé par la majorité des smartphones actuels. Côté stockage, le Raspberry utilise une carte SD qui fait office de disque dur, on retrouve ce type de carte mémoire dans les appareils photos notamment.

Même si le Rasbperry est livré tel quel, il est donc possible d'utiliser des accessoires récupérés sur d'autres machines (clavier, souris, chargeur, etc...) plutôt que d'avoir à les acheter.


Les modèles "historiques" A et B (2012)


Il n'existe pas un modèle à l'origine mais deux respectivement nommés A et B. Ceux-ci sont toujours en vente mais font en quelque sorte office de versions "historiques". Les acheter n'a plus vraiment de sens tant les versions plus récentes du Raspberry les surpassent en tout point pour un prix équivalent.

Le modèle A n'est en fait qu'un modèle B amputé de plusieurs éléments comme le port ethernet et ne dispose que d'un seul port USB. Il n'embarque également que 256Mo de Ram soit 2x moins que son grand frère. Ce qui explique sont prix moins élevé aux alentours des 20$.

Première version du modèle A (2012)

A noter toutefois que le processeur est exactement le même sur ces deux versions. Un cpu mono coeur cadencé à 700Mhz (900Mhz en mode boost). Celui-ci est basé sur une architecture ARM (prononcer "arme"). Malgré le fait qu'il soit peu connu du grand public, on retrouve ce type de processeur dans les smartphones, les tablettes, les voitures, bref un grand nombre d'objets du quotidien. Son principal avantage est qu'il ne chauffe pas et ne consomme que très peu d'électricité.

Spécifications techniques détaillées pour le modèle A et le modèle B.


L'évolution, les modèles A+ et B+ (2013)


Les version A+ et B+ sont venus palier à certaines limitations gênantes sur les modèles originaux. Plusieurs nouveautés sont amenés, notamment au niveau de l'agencement des composants sur la carte ou encore le retrait de l'imposante sortie vidéo jaune.

Le Raspberry Pi modèle B+

L'évolution la plus intéressante du modèle B+ est sans doute l'ajout de 2 ports USB ce qui porte son total à 4. A noter également la possibilité de pouvoir enfin alimenter des périphériques gourmands en énergie jusqu'alors impossible avec les modèles précédent. La seule solution était alors d'utiliser un hub USB alimenté. En revanche les modèles "+" ne sont qu'une évolution mineure du Raspberry qui ne gagne pas en puissance et conserve exactement les mêmes processeurs et la même quantité de RAM que les modèles originaux (voir plus haut).

P.S : Avec la sortie du modèle 2, le Raspberry Pi modèle B+ a récemment vu son prix réduit à 25$ au lieu des 35$ d'origine (source).

Spécifications détaillées pour le modèle B+ et le modèle A+.


La dernière génération, le Raspberry Pi 2 (2014)


D'un point de vue extérieur, rien ne différencie le Raspberry Pi 2 du modèle B+, ils sont quasiment identiques. Cependant la version 2 gagne en puissance en embarquant un processeur quad core et 1Go de Ram. Cette nouvelle configuration lui permet d'être 10x plus rapide que son prédécesseur et l'on peut enfin envisager son usage pour des applications gourmandes.

Bonne nouvelle également, le prix qui reste inchangé à 35$.

Spécifications détaillées pour le Raspberry Pi 2.

Les projets réalisables

Chercher à faire une liste exhaustive des projets réalisables semble impossible tant ce mini pc inspire. Des idées toutes plus originales ont vu le jour à travers le monde comme ce Transmetteur de code Morse ou encore ce Smartphone. Une mention toute particulière également pour ce projet de Ballon Stratosphérique avec en prime un selfie épique de Superman dans l'espace.

Mais restons plus terre à terre avec ces 4 projets représentatifs des usages que l'on peut faire du Raspberry Pi.


Une seedbox
(Modèle recommandé : Raspberry Pi 2)


Une seedbox est un serveur permettant de télécharger des torrents. Le principe est exactement le même que lorsque vous utilisez un client torrent classique (utorrent, transmission, etc...). La seule différence réside dans la possibilité de pouvoir télécharger 24h/ 24 même lorsque son pc est éteint. L'ajout de torrent se fait de manière très simple grâce à un plugin pour navigateur tel que Add to Transmission notamment. Ensuite le Raspi s'occupe de tout et la gestion des torrents (démarrage, pause, arrêt, etc..) se fait généralement via une page web comme celle-ci.

Gestion des torrents avec le logiciel Transmission

C'est un système qui derrière son apparence complexe est en fait très simple à mettre en oeuvre. Bien qu'il soit nécessaire de connaître les bases de linux, un débutant pourra tout à fait s'en sortir grâce à un bon tuto et un peu d'investissement.

Associé à un logiciel comme Samba, le Raspberry se transforme en petit serveur de stockage permettant de diffuser du contenu audio ou vidéo avec tous les pc de son réseau personnel par exemple.


Un serveur web
(Modèle Recommandé : B+)


Si vous êtes déjà possesseur d'un blog perso ou d'un site web à faible audience, pourquoi ne pas envisager de vous auto héberger? Paramétrer un serveur web afin que son site soit visible sur internet est à la fois instructif et fun. Autre argument non négligeable, l'absence de limitation que l'on peut trouver sur les hébergements mutualisés. Vous voulez utiliser Python ou Rubis à la place de PHP? Aucun problème, vous disposez d'un serveur dédié à la maison.

Page par défaut du serveur web apache

En revanche pour être tout à fait objectif, un VPS (virtual private server) est susceptible de fournir la même prestation pour seulement quelques euros par mois et un confort plus important. L'intérêt étant ici plus pédagogique que technique.


Un Nas (network attached storage)
(Modèle recommande : B+ ou Raspberry Pi 2)


Un NAS ça n'est ni plus ni moins qu'un système permettant de partager un disque dur en réseau, avec quelques fonctionnalités en plus. On peut par exemple le paramétrer pour le rendre accessible depuis internet et donc avoir constamment avec soi ses fichiers et documents persos. Un système de synchronisation existe également entre les différents périphériques (PC, téléphone, tablette, ...) qui y sont associés. Ce que l'on appelle aujourd'hui le fameux "cloud".

Page web de démonstration du logiciel Owncloud

A ce titre il existe un logiciel particulièrement prisé et dénommé Owncloud qui remplit plus ou moins la même fonction qu'un Dropbox par exemple. La gestion et la récupération des fichiers se fait grâce à une page web ou via une application pour smartphone. Le site web d'Owncloud propose d'ailleurs une page de démonstration permettant de se faire une idée de son fonctionnement général.


Un Media Center
(modèle recommande : Raspberry Pi 2)


Un media center souvent utilisé sur les HTPC (home theater personal computer) est un "logiciel" qui permet à la fois de classer et de lire sa musique et ses vidéos. Le tout est souvent piloté par une télécommande et branché sur une TV ce qui permet de transformer son salon en petit cinéma privé.

Ce type de système, couplé à un NAS (voir plus haut) est particulièrement prisé des utilisateurs. Car permettant de se créer un véritable home cinema et ce de manière très simple. Il existe plusieurs logiciels de media center, mais nous nous intéresserons au plus connu anciennement nommé "XBMC" et qui s'appelle désormais "Kodi".

L'interface est déjà particulièrement agréable à l'oeil, mais Kodi renferme beaucoup d'autres atouts. Comme par exemple le fait de pouvoir récupérer les pochettes d'album, les jaquettes des films ou séries, les synopsis, etc... Mais ça n'est que la partie esthétique. Un système d'extension permet notamment d'avoir accès à youtube, d'écouter des web radios, etc... Un autre aspect tout aussi intéressant est celui de pouvoir regarder la TV avec un système d'information du programme, d'enregistrement ou encore de pause / reprise du direct.

Quoi qu'il en soit, ce type de système cumule les avantages. Il existe d'ailleurs des versions prêtes à l'emploi et spécialement conçues pour le Raspberry Pi qui fournissent les fonctions de base sans rien avoir à paramétrer (ou presque). Les meilleurs distributions embarquant Kodi sont notamment OpenElec, Xbian ou encore OSMC.

Il est possible d'utiliser directement la télécommande de sa TV pour piloter le tout, grâce au HDMI et au standard CEC qui équipe la plupart des TV récentes. Des applications pour smartphones existent également comme Yatse sur Android prenant la forme d'une télécommande virtuelle. Exemple en vidéo d'une installation Home Cinema avec le Raspberry et utilisant le CEC : https://www.youtube.com/watch?v=JVbLR-9iOW8

Conclusion

En résumé, le Pi ne sera pas recommandé aux personnes désirant seulement "quelque chose qui marche". A l'inverse, quelqu'un ayant envie de créer un projet personnel par volonté de découverte ou d'apprentissage trouvera dans le Raspberry Pi l'outil pédagogique parfait.

Enfin, l'avantage du Raspberry est qu'il s'adresse à tout type de public. Que vous soyez débutant ou confirmé en informatique, vous trouverez à coup sûr un projet intéressant à réaliser selon votre niveau de compétence, du plus simple au plus complexe.



  
18 commentaires

Enorme !

Je reste toujours fasciné par cette petite bête ! Je songe très sérieusement à m'en acheter une, mais je saurai pas quoi en faire, et c'est un problème ça .

Si vous avez des idées intéressantes, je suis partant .

le 15 juin 2015

haaaaa ! Merci pour cet article !

le 23 novembre 2015

Kana comes back ?

le 28 novembre 2015

Haha hellooooooo, oui après 4 ans d'études en sciences sociales j'éprouve l'envie de revenir donc me voilàà

le 30 novembre 2015

Tiens d'ailleurs un nouveau Pi vient de sortir. 4 fois plus rapide qu'un Raspbery Pi 1 et pour seulement 5 euros

le 2 décembre 2015

5€ ????

le 7 décembre 2015

Ouep, enfin 5$ : La News sur Nextinpact. Dans les boutiques européennes ils devrait plutôt être vendu aux alentours des 7-8€ je pense.

le 8 décembre 2015

Ah ouép, mais pas de réseau, c'est vite bloquant !

Mais j'avoue que c'est quand même très intéressant, je vais voir pour en tester un (pas le zero), pour mes applis clients légers au boulot.

le 8 décembre 2015

Je me suis fait la même réflexion au début. Mais, la magie de la technologie est passée par là entre temps http://swag.raspberrypi.org/collections/pi-zero/products/pi-zero-cables. Suffit de brancher une clé wifi derrière et le réseau est à nouveau dispo

le 8 décembre 2015

J'ai oublié de préciser d'ailleurs, mais les adapteurs usb/ethernet doivent aussi fonctionner normalement. Finalement seul la taille et le prix changent puisque niveau système c'est toujours une raspbian classique (et toutes les dérivées qui existent déjà pour les autres versions)

le 8 décembre 2015

Plus dispo

Mouai, la carte wifi et les câbles couterons plus chère finalement qu'un modèle B+

le 9 décembre 2015

J'ai trouver 2 équivalent en x86 :

http://www.ieiworld.com/product_groups/industrial/content.aspx?gid=00001000010000000001&cid=0E021532229126969237&id=0D346329497407279810

http://fr.rs-online.com/web/p/kits-de-developpement-pour-processeurs-et-microcontroleurs/9060799/

Le premier à l'avantage de pouvoir mettre un SSD/HDD et la ram que l'on veut.

Le second est semblable au raspberry pi

le 16 décembre 2015

Mouai, la carte wifi et les câbles couterons plus chère finalement qu'un modèle B+

Certes, mais un B+ avec tous ses accessoires revient ~ à 70€. Le Pi zéro complet sera aux alentours des 30€ donc 2x moins cher et avec un proco 4x plus puissant.

Après le seul gros problème des Pi reste la connectique et notamment l'absence de ports sata. Et les équivalents que tu as trouvé sont plutôt pas mal de ce côté là, par contre c'est plus du tout le même tarif

Sinon dans le même genre que le Raspberry et avec du sata, il y a aussi le banana Pi https://fr.wikipedia.org/wiki/Banana_Pi

le 20 décembre 2015

Oui, les prix ne sont pas les mêmes, mais t'es beaucoup moins limité en terme d'OS et ça peut être bien pour le coup.

Le Pi zero me fait réver quand même

le 21 décembre 2015

Petite mise à jour pour annoncer l'arrivée du Raspberry Pi 3. Un processeur quadri coeurs, 50 -60% plus rapide que la version 2, ainsi que le wifi et le bluetooth intégrés. Le tout pour le même prix, 35$

http://www.nextinpact.com/news/98801-raspberry-pi-3-soc-plus-rapide-wi-fi-et-bluetooth-pour-35-dollars.htm

le 29 février 2016

J'ai vu ça ce matin aussi, une petite déception pour la RAM, j’espérai 2Go

le 29 février 2016

c'est dingue quand même, ca coute vraiment rien le Pi 3, je m'en suis servi pour faire pas mal de petits tests, rien à dire sur la qualité ! Ca déchire !

le 19 mai 2016

Vraiment génial pour une si petite taille !

le 13 septembre 2016



Ajoute un commentaire !

Ajouter une image... Trouvée sur internet » De mon PC »
Adresse URL :
Adresse de la page de la vidéo :
Taille du texte :
Couleur du texte :

Article lu 9873 fois.