Kommunauty
Connexion
Inscription

Capturer un flux vidéo avec Microsoft Expression Encoder 4

le 4 décembre 2010 • Logiciels • par Guradon

Qui n'a jamais eu de problème avec un logiciel de capture vidéo ? Avez-vous déjà voulu capturer des performances de jeu ou bien faire de tutoriel vidéo (ou que sais-je) ?

Il est donc probable que vous reconnaissiez des noms comme Cam Studio, Hypercam ou même Wink (même si ce dernier ne capture pas de vidéo à proprement dit).

Ces trois logiciels sont biens pour la présentation d'applications... cependant, il est possible que vous ayez déjà eu un choc à cause de la qualité fournie. En effet, sur certains, mettre le plein écran est nécessaire afin de pouvoir décrypter les textes.

Téléchargement et installation

Contrairement à ce que l'on penserait, le logiciel que je tiens à vous montrer n'est pas payant. En fait, il s'agit d'une version d'essai "complète" ; c'est-à-dire qu'elle contient le nécessaire pour pouvoir réaliser de bonnes vidéos.

Soit dit en passant...
Fermer ce cadre

... comme vous l'avez sans doute remarqué, je parle dans mon titre de flux vidéo. Or, j'ai précédemment évoqué l'idée de "vidéo". En réalité, derrière ce nom barbare se cache un principe tout simple : un flux vidéo est la succession des images défilant à l'écran, pour simplifier la chose. En Europe, nous sommes à 25 images/seconde (cela varie dans certains pays, notamment aux Etats-Unis).

La norme appliquée chez nous se nomme "PAL" pour "Phase Alternative Line". Elle correspond à l'affichage dite "50 Hz" (vous savez, certains jeux sur console de salon vous proposent de choisir entre l'affichage à 50 Hz ou à 60 Hz. Il s'agit en fait de cela).

60 Hz correspond à la norme NTSC pour "National Television Standarts Comitee". Elle correspond à environ 30 images/seconde ou fps (frames per second, nombre d'images par seconde).

Pour être encore plus précis, la France a sa propre norme (comme quelques autres pays européens : il s'agit du SECAM, pour "Séquentile Couleur à mémoire". Le fps équivaut à celui du PAL.

Si vous avez donc bien suivi, vous pourrez deviner tout à l'heure que nous cadencerons notre enregistrement à 25 fps.

Tout d'abord, je vous invite à vous rendre sur la page de téléchargement du logiciel qui nous intéressera ici, Microsoft Expression Encoder 4.

NB : Il est inscrit "Free Trial" sur les logiciels du dessus, mais ne vous inquiétez pas. Le logiciel que nous utiliserons est gratuit. C'est en fait une version "allégée" des deux autres.

Il vous suffira ainsi de cliquer sur "Download Now", en violet. Vous arriverez ensuite sur le Microsoft Download center, in english. Pour changer la langue, sélectionnez "French" dans le menu déroulant puis pressez Change. Vous vous retrouverez enfin sur le Download center français où il ne vous restera plus qu'à cliquer sur "Télécharger" pour... hum... télécharger.

L'installation ne pose pas de problème en elle-même. En effet, si jamais certains frameworks manquent (je pense notamment à .NET Framework ou bien à Silverlight...), l'installeur vous reverra un sublime message d'erreur vous menaçant de ne pas continuer l'installation si jamais vous n'installez pas ce qui manque.

NB : Il est également possible que votre matériel ne soit pas adapté. Voici ce que notre logiciel requiert :

  • Comme OS, Microsoft Windows XP Service Pack 3, Windows Vista, Windows 7 ou bien Windows Server 2008.
  • 2 Go d'espace disque (vous verrez très vite pourquoi).
  • 1 Go de RAM ou supérieur.
  • Processeur cadencé à 1GHz minimum.
  • Framework .NET 4.0
  • Silverlight 4.0
  • Direct X 9.0 avec au moins 128 Mo de RAM de votre carte graphique

Parmi ces points, l'OS, la RAM voire l'espace disque peuvent vous manquer. Soit dit en passant, tout ce qui touche le domaine de l'édition vidéo demandera des performances plutôt élevées.

Le Framework .NET ainsi que Silverlight sont gratuits et facilement trouvables.

Utilisation basique

Maintenant que le logiciel est installé, démarrez Microsoft Expression Encoder 4 Screen Capture. Ne vous y trompez pas, bien que souvent les applications comportant "Screen Capture" ne servent qu'à capturer une image sur l'écran, Expression encoder fait bien plus.

Cette petite fenêtre doit arriver sur votre écran :

Certes ça ne paye pas de mine mais sa sobriété n'est rien comparée à sa puissance. Enfin bref, il faut tout d'abord le configurer. Pour faire cela, cliquez le bouton du milieu. Ce genre de fenêtre devrait arriver :

Ah, chic, revoilà notre fréquence d'image. C'est le nombre d'image capturées... par seconde. J'ai plutôt tendance à le fixer à 30 fps (par réflexe) mais faites comme bon vous semble. Testez !

En général, vous n'aurez ni besoin de toucher à la transmission ni à la qualité. Si jamais vous avez des bandes noires sur votre vidéo, augmentez la transmission. Le problème s'est, en effet, déjà présenté.

Si jamais vous faites un tutoriel, capturer le curseur de la souris serait intéressant. Dans un jeu vidéo... cela dépend si le pointeur tient un grand rôle. Sinon... il serait gênant.

La troisième option que nous allons bidouiller est celle de la capture audio. En effet, le son permet d'ajouter l'ambiance d'une vidéo, afin de ne pas laisser le spectateur "seul", comme qui dirait. Pour cela, rendez-vous dans le troisième onglet.

Dans cet exemple, j'ai choisi de ne capturer uniquement les sons sortant habituellement de mes hauts-parleurs (donc les musiques de jeux, entre autres). Si jamais vous souhaitez parler, il suffira de cocher le microphone (mais nous verrons cela dans la partie "Utilisation poussée").

Il ne vous restera plus qu'à presser "OK" ainsi que le bouton "Rec" (le bouton avec un rond rouge). Cela fait, une dernière étape intervient avant de pouvoir commencer l'enregistrement.

La zone de l'écran. Ce n'est pas très compliqué, vraiment : utilisez le bouton de gauche pour définir une taille personnalisée. Vous pouvez ainsi capturer en plusieurs fois si vous souhaitez montrer un endroit précis à chaque fois.

Il ne vous reste ensuite qu'à cliquer une deuxième fois sur "Rec", d'attendre la fin du compte à rebours puis commencer à enregistrer. Pour arrêter l'enregistrement, cliquez sur "Stop".

NB : Sur cette version gratuite, l'enregistrement est limité à 10 minutes. Si jamais le cas du dépassement se présente, pensez à l'édition vidéo !

Bon, ben... c'est presque terminé. Il ne nous reste à conclure avec une dernière étape : l'encodage. Si cela vous intéresse, n'hésitez pas à rechercher des informations à ce sujet ainsi que sur la compression vidéo, c'est très intéressant.

L'enregistrement terminé, cette fenêtre doit apparaître :

Cliquez ensuite sur "Envoyer vers l'encodeur".

Le logiciel devrait se lancer avec votre vidéo. Vous n'avez, en temps normal, aucune chose à modifier... et vous avez seulement à cliquer sur "Encoder", en bas !

Après deux étapes, la vidéo est enfin encodée. Chemin pour y accéder :

"Mes Documents/Expression/Expression Encoder/Output"

Et voilà, vous n'avez plus qu'à la partager !

Divers

Il est possible que certains d'entre vous aient envie de mettre son image sur la vidéo. En réalité, il est nécessaire de disposer d'une webcam ou d'un périphérique de capture vidéo.

La Screen Recorder comporte une fonctionnalité plutôt sympathique : l'image webcam. Dans les options, il s'agit du deuxième onglet :

La transmission permet de régler la fluidité. Si jamais vous mettez une image webcam, il est pratique dans la plupart des cas d'activer votre microphone (si vous en possédez un). Ainsi, vous pouvez faire une vidéo tuto composée de votre image, du son provenant de votre microphone et du son sortant de votre ordinateur.

Soit dit en passant...
Fermer ce cadre

... pour ceux n'ayant jamais utilisé de logiciel de capture par microphone, voici quelques petites recommandations qui valent de l'or au niveau de la qualité sonore :

  • Si vous faites une vidéo tuto, faites en sorte que votre voix "domine" la partie sonore de votre tuto. Il faut que l'on vous entende.
  • Faites attention au bruit environnant (si vous habitez près d'un croisement ou d'une zone avec un fort potentiel sonore) qui peuvent s'entendre dans votre vidéo.
  • Evitez également de bouger votre micro. En effet, le bouger s'entend dans votre vidéo au moyen de sons saccadés.

Cela achevé, nous allons faire un tour au niveau des raccourcis claviers (si jamais vous jouez plein écran).

Faites attention si jamais vous définissez de nouveaux raccourcis claviers. Si jamais le logiciel que vous utilisez utilise les mêmes, cela risque de causer des petits problèmes (pas méchants, juste gênants).

Nous en avons maintenant terminé avec le Screen Recorder.

Nous allons maintenant nous occuper de l'encodeur.

Tout d'abord, première chose : quelque chose a dû vous frapper : la qualité de vidéo de l'encodeur est très supérieure au rendu final. C'est ce que je vous disais à propos de la compression vidéo : c'est ce qui vient de se passer (oui, je sais, c'est évident ). Ce qui est moins évident, par contre, est de savoir comment garder cette qualité.

Dans l'encodeur, à droite, vous avez un petit menu qui vous invite à choisir les formats ainsi que les sources. Par défaut, le son est réglé au VC-1 avancé pour la vidéo et le WMA professionnel pour l'audio. Si vous souhaitez que votre vidéo ait une qualité d'image irréprochable, choisissez "source" pour la vidéo. Faites de même pour le son (bien que le WMA professionnel convienne parfaitement pour la plupart des utilisations).

Dans le cadre d'un tutoriel pour la démonstration d'un logiciel, je vous conseille :

  • Vidéo : VC-1 avancé/source (ce dernier pour les lignes de code)
  • Audio : WMA /WMA professionnel

Dans le cadre d'un jeu vidéo :

  • Vidéo : VC-1 avancé/source (ce dernier est tout de même préférable)
  • Audio : Source

Je vous conseille de mettre vos vidéos sur Youtube ou bien Dailymotion. Pas la peine de vous enquiquiner à chercher un hébergeur de fichiers pour ça.

Ces deux hébergeurs de vidéo acceptent d'ailleurs les vidéos plutôt lourdes (donc cela est parfait si vous utilisez la "Source"). Au fond, la limitation à dix minutes est bien pour se limiter et éviter de faire des vidéos de plusieurs Go !

Il me reste une dernière chose à vous montrer, qui pourrait s'avérer pratique...

Comme vous pouvez le voir, mon curseur a mis en surbrillance le fait d'ajouter une source. En effet, vous pouvez directement combiner vos sources sur l'encodeur, et non sur un logiciel d'édition qui fait perdre de la qualité à votre vidéo.

Ainsi, si vous gardez la source à chaque fois, vous aurez une vidéo d'une trèèèèès bonne qualité qui sera également trèèèès grosse (c'est du sans perte).

... d'où l'utilité d'héberger sur une plate-forme de vidéos.

Je ne m'étendrai pas sur les options vidéos et audio avancées : elle sont destinées aux utilisateurs ayant des notions avec les termes barbares et informatiques tels que le tamponnage, les modes de transmission ou bien le taux d'échantillonnage.

Bien qu'il soit gratuit, ce logiciel en a dans le ventre.

Allez, faites de belles vidéos !

  
7 commentaires

Génial, super tuto, merci beaucoup !

le 4 décembre 2010

Très bon tuto, merci à toi, et en plus, on est pas mal classés sur Google pour "vidéo avec microsoft expression", et meme sans le "avec" ça passe bien

A ton prochain tutoriel j'espère !

le 22 décembre 2010

Hello,

J'utilise Microsoft Encoder Pro 4 qui fait efefctivement des vidéos de très bonne qualité, mais après je fais un montage à l'aide de Windows Movie Maker, et dès que j'insère ma vidéo, celle-ci perd toute sa qualité.

J'ai remarqué qu'il y avait une différence lorsque j'insère des fichiers en *.wmv et en *.avi. Ma question est donc, peux-ton changer le format de capture dans encoder screen capture et le mettre en avi?

Merci d'avance.

le 15 mars 2011

N'y a-t-il pas un panneau de reglages de préférences sur ce logiciel? Dans une sorte de menu "Edition", quelque chose comme ça?

Je n'ai pas Microsoft Encoder Pro 4 donc je ne peux malheureusement pas t'aider plus que ça, mais, étant donné qu'on a dans le nom "Microsoft Encoder Pro 4", pas étonnant que ça sorte en format "Windows Media Video"

le 15 mars 2011

En fait, le problème de Movie Maker est qu'il "grignote" toute la qualité de la vidéo lors de sa compression. Tu devrais essayer un autre logiciel de Movie Making, comme Vegas par exemple.

Ensuite oui, il est possible. Cependant, le problème de la version gratuite est qu'on ne peut encoder que dans un seul format

Ce qu'il faudrait, ce serait d'encoder avec le son et la vidéo en qualité "source" puis de convertir en un autre format.

le 16 mars 2011

peut ton capture un jeux en plein ecran?

le 3 janvier 2012

Normalement oui

le 3 janvier 2012



Ajoute un commentaire !

Ajouter une image... Trouvée sur internet » De mon PC »
Adresse URL :
Adresse de la page de la vidéo :
Taille du texte :
Couleur du texte :

Article lu 19387 fois.