Kommunauty
Connexion
Inscription

Idéophage


SiMax Messages : 7572

Ah oui. On a un cas sérieux les mecs !

mercredi 22 aout 2012

letireurdu65 Messages : 159

Bienvenue à toi, Idéophage.

mercredi 22 aout 2012

letireurdu65 Messages : 159

Et l'accent sur le "e" de Idéophage ??

mercredi 22 aout 2012

Ideophage Messages : 115

Ah, j'avais pas vu. Et merci !

mercredi 22 aout 2012

KaySix Messages : 494

Salut !

Tu fais des trucs sur Inkscape ?

lundi 27 aout 2012 (Dernière édition lundi 27 aout 2012)

Ideophage Messages : 115

Un peu, oui. Je l'utilise en combinaison avec GIMP. Si je trouve des trucs que j'ai fait, je pourrais les poster.

J'ai survolé ton tuto sur Inkscape, j'aime bien ton style de dessin. Personnellement, je ne l'utilise pas pour faire des dessins de personnages ou autres, plutôt pour des formes, des logos plus ou moins stylisés, que je réutilise ensuite avec GIMP. Je pourrais essayer...

---

J'en profite pour dire que j'ai découvert un langage de programmation ... comment dire ? Génial ? Le mot est trop faible. Bien sûr, vous avez compris duquel je parle, non ? Le Haskell, bien sûr ! Auparavant, je ne connaissais que la programmation impérative, ça change vraiment ! Jusqu'à présent, j'ai codé quelques algorithmes de tri avec (sélection, insertion avec dichotomie, fusion et rapide), ainsi qu'une suite de Fibonacci et une crible d'Ératostène. Quand j'avais vu le Perl, je m'étais aussi dit que c'était génial, mais ça reste de l'impératif quand même. Ce n'est rien par rapport au Haskell

Voici par exemple la définition d'un tableau qui contient tous les nombres premiers (crible d'Ératostène) :

prems = enleverDivs [2..]
  where enleverDivs (x:xs) = x: enleverDivs[n | n <- xs, (mod n x) /= 0]

Si le Haskell est très puissant pour calculer des trucs dans le même genre, je ne me vois pas du tout faire une GUI avec... Enfin, les IO, c'est le principal problème des langages fonctionnels, puisque les retours des fonctions sont toujours identique. Haskell contourne cette restriction en changeant la fonction à chaque appel. Ainsi, ce n'est plus la même qui est appelée à l'appel suivant.

PS : Je me suis mis en tête de faire un mémo pour chaque langage de programmation que je jugerais digne d'intérêt, pour ensuite m'en construire un sur-mesure.

lundi 27 aout 2012 (Dernière édition jeudi 30 aout 2012)

Dawlin Messages : 3381

Salut à toi, tu m'as l'air de bien t'y connaître et d'être intéressant et intéressé

C'est cool d'avoir des gens comme ça sur K. Quand tu dis "J'aime les maths" c'est à quel niveau ? Enfin je veux dire c'est genre ta matière préférée et tu comptes faire une prépa ou tu as déjà parcouru tout le programme de licence 3 et tu es du genre "Moi, c'qui m'intéresse, c'est de dessiner des néphroïdes avec une matrice"

mercredi 29 aout 2012

Ideophage Messages : 115

Merci. Je ne dirais pas que je m’y "connais bien", mais je m’intéresse, oui.

Pour ce qui est des maths, je me rapproche plutôt de la première option. Par contre, tu as piqué ma curiosité. Quel est le rapport entre néphroïdes et matrice ? Il y en a forcément un, mais je ne vois pas en quoi l’utilisation des matrices simplifie les nephroïdes... Je vois bien pour les transformations géométrique, mais à part transformer un point pour en faire une courbe, avec une matrice qui varie... Comprendre une telle chose n’est surement pas dans mes cordes, mais j’aimerais bien l’approcher. Bon, après, tu disais peut-être juste ça comme ça, sans signification particulière.

Quand je disais que je voulais me faire mon langage, c’est pas pour tout de suite, hein, c’est juste un projet fou que je ne mènerais très probablement jamais à terme. M’enfin, c’est beau de rêver.

Je signale aussi que l'algo que j'avais donné n'est pas une crible d'Ératosthène (ben oui, à bien y réfléchir, ce que mon algo fait, c'est tester pour chaque nombre s'il est divisible par chaque nombre premier inférieur... donc pas bon). Si vous voulez, vous pouvez aller voir sur literate programs (edit : j'avais écrit little programs), c'est assez bien expliqué. (j'enlève "crible d'ÉRatosthène" dans mon dernier post)

Ah oui, et aussi, j'ai mis en ligne mon TPE et un début d'idée un début de design pour un blog : idéome. En ce qui concerne le blog, j'ai écrit... heu... vous connaissez l'association libre d'idée ?

[edit]

Tiens, en parlant de mon TPE, ça me fait penser aux TIPE de prépa (bah, y'en aura bien une qui voudra de moi), je pourrais essayer de choisir comme sujet un truc qui me permette de développer un langage. Très probable qu'il n'ait aucun intérêt mais tant pis.

jeudi 30 aout 2012 (Dernière édition mercredi 4 septembre 2013)

Dawlin Messages : 3381

Salut.

Oui je disais ça juste comme ça, même si ça doit être possible

Sinon je crois qu'en effet le crible d’Ératosthène sort un résultat "vendable" (c'est à dire sûr à + de 99%) alors que vérifier toute division possible prend plus de temps mais est plus exact. Malheureusement ça ne marche pas avec les nombres qu'on marchande, ils sont trop grands Tu veux te lancer dans le commerce de nombre premiers ?

Pour le coup de "faire mon langage" j'ai un pote qui a fait ça en projet de deuxième année de prépa (intégrée). Il a fait son propre langage (Le "Jacky", oui oui monsieur) avec interpréteur, compilateur, et tout le tralala. Je peux te donner son adresse si ça t'intéresse. Il voudra probablement bien te filer des bouts de son travail pour que tu jettes un coup d'oeil. Ou je lui en toucherai deux mots.

Hmmm, l'animation de simulation de collision est très intéressante ! (elle bug un peu au niveau des transferts d'énergie cinétique sur certaines collisions mais c'est quand même assez impressionnant ) tu l'as faite avec quoi ?

jeudi 30 aout 2012

Ideophage Messages : 115

Pour le crible d'Ératosthène, je t’assure que les résultats est fiable à 100%, si si. Il existe en revanche des algorithmes euristiques, mais je ne me suis jamais vraiment penché dessus. Tout ce que j'ai un jour essayé de faire, c'est des équations diophantiennes (pas original, que voulez-vous, j'explore). Ça doit pas être bien performant, mais bon. J'avais d’ailleurs à cette occasion programmé sur ma calculatrice (hem... en Casio, oui oui) un solveur d'équations diophantiennes (premier degré, 'faut pas abuser non plus). Ah oui, j'avais aussi fait un algorithme à base du calcul du PGCD, mais l'astuce avait déjà été trouvée dans une preuve de l'infinité des nombres premiers, et il fallait gérer le produit de tous les nombres premiers, donc pas génial génial... M’enfin, j’ai trouvé deux façons de ne pas produire de bon algorithme, c’est déjà ça.

En ce qui concerne le commerce de nombres premiers, tout dépend de combien ça rapporte... les nombres de Mersenne sont bon marché, en ce moment, je crois.

Et pour le Jacky, je suis très intéressé ! Tu dis qu'il a fait un interpréteur et un compilateur ? Les deux ?

Est-ce que tu aurais un exemple de code en Jacky (quel nom alors ). C'est un langage impératif, je suppose.

Aussi, pourrais-tu me donner des précisions sur ces bugs, je n’avais pas vu. Les seuls bugs que j’ai remarqué sont :

  • Agglutinations de balles => trop de collisions à gérer, plantage complet.
  • Gravitation trop forte => "effet friteuse", rebond infini des balles sur le sol.

Tout ça vient d’un mauvais modèle théorique, il faut le revoir, mais pour le moment, aucune idée de comment faire (les "forces de contact", ça ne me plaît pas trop...). Par contre, pour ce qui est de gérer une simple collision entre deux balles, je croyais que ça fonctionnait bien...

Avec quoi j’ai fait ? Javascript, tout simplement. Tout est expliqué dans le dossier de mon TPE qui est sur le site.

jeudi 30 aout 2012

Page suivante »