Kommunauty
Connexion
Inscription

Utiliser LOIC sur Windows

le 17 avril 2011 • Logiciels

Quand la "guerre informatique" devient un phénomène réel, il est normal que chacun puisse s'informer librement. Cet article explique le fonctionnement d'un outil souvent utilisé dans les attaques de sites web : LOIC.

Le logiciel LOIC (Low Orbit Ion Cannon), très utilisé par les Anonymous, permet de lancer très simplement une série de requêtes vers un site internet. Lors d'attaques coordonnées, c'est le nombre de ces requêtes, provenant d'un très grand nombre d'ordinateurs vers une même cible, qui permet de saturer un serveur et de faire fermer temporairement l'accès au site ciblé.

Lors de l'Opération Payback notamment, les Anonymous ont utilisé ce logiciel pour attaquer les sites de MasterCard, Visa, PayPal, Amazon, MoneyBookers et d'autres encore.

Télécharger LOIC

Télécharger LOIC (pour Windows)

Installer LOIC sur GNU/Linux

Fonctionnement de LOIC

Petite visite guidée de l'interface très simple à utiliser.

1. Select your Target : Entrez l'URL d'un site internet (ou son adresse IP si vous l'avez). Appuyez ensuite sur le bouton "Lock on" à côté du champ que vous venez de remplir. Le gros cadre "Selected target" devrait alors afficher une adresse IP.

3. Attack options :

  • HTTP Subsite : Si vous voulez viser une page précise du site, précisez-là ici (normalement, laissez "/"). Ne fonctionne qu'avec la méthode HTTP.
  • Method : Si une certaine méthode est bloquée par le site, vous pouvez en essayer une autre.
  • Threads : Le nombre de connexions simultanées à simuler.
  • Speed : Choisissez la fréquence à laquelle vous voulez envoyer des requêtes vers le site. Une trop grande fréquence peut ralentir une connexion internet déjà faible.

Les autres options ne sont pas très importantes, laissez les valeurs par défaut.

2. Ready ? : Si tout est prêt, alors chargez en appuyant sur le bouton "IMMA CHARGIN LAZER". L'état des requêtes s'affiche alors en bas, dans le cadre "Attack status".

Enjeux & Risques

Voila, vous savez maintenant qu'on a transposé la guerre à l'informatique. Vous savez même comment rejoindre le champ de bataille avec votre nouvelle arme : LOIC.

Et quand on possède une arme, on ferait mieux de bien réfléchir à deux fois avant de se lancer tête baissée au milieu de la bataille.

Tout ce qui pourrait empêcher le bon fonctionnement d'un site est illégal. Essayer de le saturer est donc interdit.

Il est théoriquement possible de retrouver votre adresse IP et donc de remonter à vous. Mais en pratique, lorsque des milliers de personnes attaquent en même temps, c'est très difficile (voire impossible) de lancer une procédure contre tout le monde.

Mais à quand un HADOPI des attaques informatiques qui vous couperait automatiquement la connexion internet à la première tentative d'attaque ?

Une transposition du blocus à l'échelle informatique permet cependant à des groupes d'individus de manifester comme lors d'un blocus dans la vie réelle : il empêche l'accès à un site, bloque l'économie du site (plus de publicité affichée ni de chiffre d'affaire durant le blocage) et attire l'attention des médias sur les revendications.

Les Anonymous ont par exemple eu droit à une magnifique couverture médiatique lors de leurs opérations.

Comme les blocus dans la vie réelle, on peut se questionner sur leur légitimité. Anti-démocratique donc, ce système qui pourrait s'apparenter à la loi du plus fort ? Peut être pas tant que ça face à des régimes de plus en plus restrictifs dont la légitimité peut aussi être remise en cause. Pour certains, l'attaque par déni de service reste un outil de pression qui peut s'avérer utile.

Grotius :

La loi nous oblige à faire ce qui est dit et non ce qui est juste

Cet article n'est pas un appel à entrer ou non dans l'illégalité mais simplement un résumé des enjeux et des possibilités des nouveaux moyens qui sont à notre disposition. Réfléchir, c'est aussi s'autoriser à sortir des limites de la loi. Chacun est ensuite responsable de ses actes.

Envie d'aider Anonymous ?

On a pensé à tout :

Comment devenir un Anonymous



  
223 commentaires Afficher les commentaires

Ajoute un commentaire !

Ajouter une image... Trouvée sur internet » De mon PC »
Adresse URL :
Adresse de la page de la vidéo :
Taille du texte :
Couleur du texte :

Article lu 207611 fois.