Kommunauty
Connexion
Inscription

Dorothea Lange (photojournalisme)

le 16 mars 2009 • Web • par Ev

En ce moment j'ai un travail sur le photojournalisme a fournir et je le poste donc sur Kommunauty ! Je sais que c'est un peu hors-sujet mais j'espère que ça intéressera des gens quand même. Et puis si vous aimez pas, promis la semaine prochaine je vous fait un récapitulatif des hits sur Xbox 360 à bon prix !


Avant donc d'entrer dans le vif du sujet je vous propose de ressituer les événements qui ont conduit a l'émergence de cette nouvelle approche du journalisme.


« The bitter years » (« les années amères »)

Nous sommes donc aux Etats-Unis,en 1929, la situation économique est catastrophique (krach boursier) et énormément de personnes n'ont plus de travail. La situation est aggravée par une tempête de sable et l'arrivée d'immigrants de pays de l'Est. C'est donc pendant cette période qu'apparaît une nouvelle approche de journalisme destinée à redonner espoir aux gens : le photojournalisme.

« Si ta photographie n'est pas bonne, c'est que tu n'étais pas assez près. » - Robert Cap

Le photojournalisme consiste a renseigner les gens grâce a des images, ce sont des personnes parcourant le monde et côtoyant de très près les sujets qu'ils étudient. Ces journalistes étaient considérés en quelque sorte comme des héros dans les années 1960.

« On devrait employer l'appareil photo comme si demain on devenait aveugle. » -Dorothea Lange


La FSA (Farm Security Administration)

Organisme américain créé par le ministère de l'agriculture en 1937la FSA fut chargé d'aider les fermiers les plus pauvres touchés par la Grande Dépression.

La FSA est le successeur de la Resettlement Administration, créée en 1935, (mais le nom étant peu utilisé, on utilisera le sigle FSA indifféremment pour l'un ou l'autre des programmes). Il s'agit de l'un des programmes du New Deal mis en place par Roosevelt à la suite de la Grande Dépression.

C'est par sa section photographique dirigée par Roy Stryker de 1935 à 1942 que la FSA marque l'Histoire : le projet consiste à faire un bilan objectif des conditions de vie et de travail des Américains ruraux. Roy Striker recrute une douzaine de photographes, on peut compter :

  • Walker Evans
  • Dorothea Lange
  • Jack Delano
  • Harold Corsini
  • Sol Libsohn
  • Arnold Eagle
  • Russell Lee
  • Carl Mydans
  • Gordon Parks
  • Sheldon Dick
  • Theodor Jung
  • Charlotte Brooks
  • Arthur Rothstein
  • Ben Shahn
  • John Vachon
  • Martha McMillan Roberts
  • Marion Post Wolcott
  • Marjory Collins
  • Richard Saunders
  • Edwin Rosskam
  • Louise Rosskam

Mais l'objectivité visée officiellement par ce projet ne peut dissimuler le véritable dessein gouvernemental : il s'agit en réalité de convaincre l'Amérique de l'utilité des réformes de Roosevelt. Roy Striker, inspiré par le travail de Lewis Hine, choisit les photographes en fonction de leur engagement social et politique.

À travers 270 000 documents photographiques, les photographes, chacun à leur façon, dressent un portrait très humain de l'Amérique en crise. Les portraits de Mère migrante de Dorothea Lange ou de Fermiers en Alabama de Walker Evans marquent profondément les Américains de l'entre-deux-guerre.


Dorothea Lange

Née en 1895 dans une petite ville du New Jersey, Dorothea Lange (de son vrai nom Margaretha Lange) contracte, assez jeune, la poliomyélite, qui la fait boiter à vie. Son enfance est également fortement troublée par le divorce de ses parents ; son père quitte le foyer familial et sa mère s'installe avec elle près de Manhattan. Assez rapidement, elle se désintéresse de l'école et décide, à dix huit ans, de suivre des cours d'art visuels (elle y apprend notamment le travail en studio, les techniques de composition, de cadrage...). Deux ans après, elle commence sa carrière comme portraitiste indépendante et s'inscrit au club de photographie de San Francisco. Très vite, elle gagne une réputation de « photographe du peuple ».

Suite au krach boursier du 24 octobre 1929 et à une sécheresse dans les états du Sud, l'Amérique connaît une crise sans précédent (période de la Grande Dépression). Soucieuse du sort des sans-abri et des chômeurs, Dorothea Lange décide de sensibiliser les citoyens à la pauvreté qui les entoure. Elle descend dans la rue avec son appareil photo et se lance dans le documentaire social engagé.

En 1935, Dorothea Lange est engagée par la Resettlement Administration (l'Office de la réinstallation), un organisme lancé par le gouvernement de Franklin Delano Roosevelt dans le cadre du New Deal, la Nouvelle Donne. Dans un premier temps, elle assiste son mari, Paul Schuster Taylor, prend des notes avec les personnes en difficulté et réalise quelques photos.

Très vite, ses documentaires photographiques sur la dureté de la condition sociale - réalisés sans ménagement envers le pouvoir - sont remarqués et diffusés à large échelle. Ses clichés restent la propriété de l'État et sont publiés sans demande de paiement. Ce procédé leur assure une large propagation et en fait très rapidement des icônes de l'entre-deux-guerres.

Par la suite, Dorothea Lange est appelée par la Federal Emergency Relief Administration (Office de l'aide d'urgence fédéral) et travaille sous le contrôle de la Farm Security Administration (FSA). Les clichés étant propriété de l'État, ils sont publiés sans demande de paiement, ce qui contribue à leur propagation rapide et à faire d'eux des icônes de l'entre-deux-guerres américaine.[/center]


Mère Migrante

Mère Migrante (1936)

C'est certainement la photo la plus connue de Dorothea Lange, et celle qui l'a rendue célèbre ! Elle a prise cette photo au printemps 1936 lorsqu'elle revenait d'une mission pour la FSA. La femme qui a été photographié s'appelle Florence Owens Thompson. Son mari mort, elle n'a d'autre choix que de se débrouiller seul et d'assurer la survie de ses six enfants.

Ce qui est intéressant sur cette photographie c'est qu'elle s'est débrouillé pour retoucher la photo avec les moyens de l'époque ! On apprend donc qu'elle a fait disparaitre un pouce de l'image car elle aurait donné une note comique à la photographie.

Donc je vous propose d'essayer de retrouver ce fameux pouce ! (à savoir, Photoshop n'existait pas à l'époque, imaginez les solutions possibles pour ce genre de retouche )




  
Aucun commentaire

Sois le premier à débuter une discussion à propos de cet article !



Ajoute un commentaire !

Ajouter une image... Trouvée sur internet » De mon PC »
Adresse URL :
Adresse de la page de la vidéo :
Taille du texte :
Couleur du texte :

Article lu 4186 fois.